Difficultés de l’orthographe : le pluriel des noms composés formés d’un verbe et d’un complément d’objet direct est complexe. Par exemple, on écrit des abat-jour, des ayants droit, des chasse-neige mais aussi des couvre-lits, des cure-dents, des passe-droits…

C’est encore plus complexe que même dans certain noms composés singulier, le complément est au pluriel, par exemple : un brise-lames, un casse-noisettes, un porte-clefs… Faute de règle précise, il est souvent nécessaire de se référer au sens du nom et sinon de consulter le dictionnaire.